Les marinières, l’enquête très sérieuse.


C’est le nez bouché et la gorge irritée que je réalise que l’hiver a officiellement pris le pouvoir dans nos placards! La petite peste, à coup de laine qui gratte, de p’luche dans les yeux et de statique, a remporté la bataille… En s’alliant avec une météo en dessous de zéro, il nous restait quoi à nous? Nos polos? Nos maillots et nos chapeaux? Pas sûr que ça nous tienne au chaud!

Mais pourtant, chez moi, un survivant! Un vêtement qui, sans peur et sans reproche brave les saisons et n’a que faire des flocons! En matière de confort, été comme hiver, elle répond à toutes mes prières, j’ai nommé, la MARINIÈRE! Sous ma tonne de mouchoirs, mes litres de tisane au citron et bercée par mes snifs snoufs, je dois bien troquer mon pyjama pour une tenue plus appropriée à une vie de bureau! Mes marinières me donnent alors tout le réconfort dont j’ai besoin.

Mais pourquoi? Pourquoi aimons-nous tant les marinières? Indémodable, irremplaçable. La marinière a une place toute particulière dans mon placard. Je me demandais pourquoi ce motif, en soi, très basique me faisait toujours craquer. Voici donc le résultat de ma grande investigation, en 4 points (l’ensemble de mon compte-rendu de 437 pages sera disponible en édition limitée, dans toutes les bonnes librairies…ou pas) :

Eh oh matelot!
Je ne vous apprends rien, la marinière, c’est la mer et ses marins! C’est donc tout naturel de ressentir comme un petit goût de vacances, une envie d’évasion, de détente. Très souvent, je vais me tourner vers mon tiroir à marinière (oui. J’ai un tiroir à marinière. Véridique … Je sais, c’est désolant!) lorsque j’ai envie d’être pénard Bernard! Tranquille Émile! Relax Max! Pour une journée à rien faire ou un wkd en escapade, une marinière me parait toujours une bonne idée et me donne la sensation de prendre le large! (Mais en vrai je porte du Médium! Bip Bip!)

ruedelindustrie banniere mariniere

Le bon poto, toujours confo!
Si on l’aime tant, c’est pour son look et sa simplicité, certes, mais aussi pour son confort! Très souvent en coton, et dans mon cas aux manches longues ou ¾, la marinière est un cocon de douceur. Chaleureuse et enveloppante, on y sera toujours très à l’aise. Et d’ailleurs, comme le disait personne « Rien de mieux qu’une marinière pour passer l’hiver!».

GIF chat ruedelindustrie

 

♫ C’est le look Coco ♫ (j’aimerais tellement que quelqu’un chante avec moi en ce moment…)
Mise en lumière par Coco Chanel, de son p’tit nom, la marinière fût revisitée vers les années 1916-1917 (t’as vu j’ai bien travaillé hein!) et présentée comme «la pièce tendance» à retrouver dans les garde-robes de la grande bourgeoisie. Avant que ce joli motif n’envahissent les vitrines et les rayons de toutes les enseignes, j’ai souvenir que celui-ci était effectivement plus présent dans les placards un peu plus «prout-prout» (?!), portée délicatement jetée sur les épaules de madame ou monsieur.

bandeau ruedelindustrie mrinière1200

Un fidèle héros
Les matins brumeux, cafardeux et hasardeux, si tu ne sais pas quoi mettre, le top rayé sera toujours ton bon copain pour la journée. Avec un veston ou non, la marinière aura un côté chic au besoin ou une allure casual avec un jeans pour les chanceux du «no dress-code at work»! En plus d’être super facile à agencer, la marinière n’a pas vraiment de saison. Été comme hiver, la marinière fait bien l’affaire!

bandeau tiroir marinière ruedelindsutrie
Mon tiroir aux trésors

Voilà, nous sommes déjà à la fin de ma remarquable enquête. J’espère que celle-ci vous aura instruite et divertie et que la marinière n’a plus aucun secret pour vous. En attendant, j’espère reprendre du poil de la bête, en finir avec mon vilain Ôh qu’il est vilain rhume et vous revenir en forme! Ce week-end je vais travailler sur une nouveauté que je veux vous proposer ici, j’espère que, 1, tout va fonctionner comme espéré, 2, que ça vous plaira!

Marie

Article précédent Article suivant
  • Pingback: Fast & Glorious #2 Quesadillas mamamia! - Rue de L'industrie | Rue de L'industrie()

  • Comme je soulignais le manque d’empressement des lecteurs à commenter, je rectifie un peu.
    Vive les marinières. Voilà.

    • Ahahaha! Merci Camille, j’apprécie l’effort!

  • Anonyme

    Bravo Marie pour cette enquête que je partage. Quant à tes rédactions … Ton grand father serait fier de toi ?

    • Merci! (Mais qui es-tu?)

  • carlotta

    Moi aussi j’ADORE la marinière (c’est typiquement français selon une Allemande hébergée chez nos l’an passé ) (remarque ce jour là j’avais le totale look petit mousse caban ciré rouge et mocassins blancs) Mais tu n’as pas résolu sans moi la GRANDE question la VRAIE marinière est elle celle dont les rayures vont jusqu’en haut (j ‘avoue je préfère celle qui a une petite bande blanche en haut so Jean Paul Gaultier!) et même Pipou a le droit à la marinière (même s’il râle un peu, ce n’est pas très rappeur comme concept!) .

    • La marinière originale voit ses lignes commencer juste en dessous de la couture sur l’épaule. J’ai lu qu’il y avait un certain nombre de ligne à respecter (une vingtaine de mémoire). Pas certaine que toutes le miennes soient dans les règles!

      • carlotta

        Oui mais tu es très jolie quand même :-)


close