Bilan (ou pas) 2016


ruedelindustrie_bilan_2016Bizarrement, alors que cette année fût complètement à l’opposé de ce à quoi je m’attendais, je ne sais pas si ça me tente d’en faire le bilan. Comme le sentiment que celui-ci ne serait pas super heureux. Pas super radieux. Pas vraiment joyeux. Il aurait sûrement un petit goût d’amertume. Un léger ton de regret. Probablement rempli de «aaah et si…», pas assez de «Youhou» et pas trop non plus de «olala». Mais. Mais, je crois que pour les petits cœurs meurtris par cette foutue année, pour mes proches, pour ceux qui m’ont épaulés, ceux qui m’ont amusé, consolé, dépanné, ceux qui m’ont nourri, souri, et chéri, ceux qui n’ont pas flanché, qui sont resté et ceux qui sont arrivé aussi, ceux qui m’ont vu, qui m’ont cru, et l’autre connasse qui a bien essayé de me manger toute crue.
À tout ceux là, je veux dédier quelques mots. Pour dire merci. Dire que c’est fini 2016. Et que même si tout n’est pas fini, rien ne sera plus si soudain. Qu’on sait maintenant. Qu’on c’est quoi. Et pourquoi aussi. Pourquoi faut pas les laisser baisser ces putains de bras. Pourquoi faut continuer, même en boitant même en rampant, et même en chantant  ou dansant parfois si t’aimes ça.
Cette année on a connu la peur.  On a connu l’horreur, et l’erreur. On est resté sans voix. Mais jamais sans voie. Et toujours de sang froid.

Cette année on a connu l’effort. On a connu l’amour et la mort. Tu nous a laissé sans toi, parfois même sans toit. Mais jamais sans foi.  Mais toujours, toujours, restons de sang froid.

Pour cette nouvelle année qui commence, je nous souhaite à tous, de nous écouter. D’écouter au plus profond de nous et d’y entendre ces voix qui nous guideront vers les bonnes décisions. Votre instinct n’est pas seul. Il lui faut également son compère, la raison. Et puis la sagesse. Parfois même la voix de la détresse aussi cherche à se faire entendre. Alors écoutez vous. Prenez soin de vous, encouragez vous et félicitez vous.

Reconnaissez vos victoires. Elles sont si petites mais nombreuses qu’elles sont énormes.

Merci de me lire, merci pour vos bons mots, ils sont tous (absolument tous) une source de bonheur à consommer sans modération.

Je vous souhaite à toutes et à tous, une année 2017, tout en douceur, tout en bonheur et tout en résidence permanente (pardon, ça c’est surtout pour moi!)

Marie

PS: 2016, je ne veux plus, jamais, jamais entendre parler de toi. Je crois que toi et moi on a plus rien à se dire!

Source: The Oatmeal
Source: The Oatmeal
Article précédent Article suivant
  • Lydie

    Bonne et heureuse année 2017! Mais surtout qu’elle soit lumineuse même dans l’ombre!

    Merci pour tes mots qui expriment si bien tes maux mais aussi ceux des autres! C’est toujours un régal de te lire 😉

    😘

    • Merci Lydie! Une très belle et douce année à toi aussi!

  • Oh, les jolis mots (& rimes)…
    J’ai pas pris de résolution, mais tu as raison, je vais essayer de m’encourager & me féliciter de la moindre petite victoire du quotidien :)
    Bonne année à toi Marie (& alors je croise les doigts pour ta résidence permanente)

    • Merci! Et Merci! Et Bonne année pleine de petites ou grandes victoires :)

  • Carlotta

    Très beau billet avec des mots toujours justes comme toujours. Très belle année 2017 à toi jolie Marie, ainsi qu à Dan et à tous ceux qui te sont chers la bas dans le grand froid.

    • Merci Julie! Et bonne année à vous tous!


close