Un wkd à rien faire


Tiens j’ai envie de vous raconter mon week-end! Ça vous tente? Non? Bonne journée à toi!

Bon, maintenant que nous sommes entre personnes intéressées, la raison pour laquelle je veux vous parler de ma fin de semaine c’est parce que: je n’ai rien fait! Et quoi de mieux que de ne rien faire pour finalement faire plein de chose! Je le sens ton p’tit sourire qui dit «oh que oui!».

Pour commencer à ne rien faire, vendredi soir, mon frère et moi avons décidé de la thématique du repas. «Gras!» avons-nous crié en cœur. Pas trop envie de cuisiner (ma «presque-devise» du vendredi), j’ai eu l’idée d’un repas typique que nous faisions à la maison plus jeune, des croques-monsieur! On a longtemps pensé que nous avions un secret de famille, car nous remplacions le gruyère par de la Vache qui rit. (Gros secret ou big arnaque? À y réfléchir, je ne sais plus). Toujours histoire de se la cooler douce, l’apéro était fait de restant. Restant de foie gras de canard, noix de cajou et bières Québécoises… Des grosses faignasses quoi! Hum.

Samedi matin, pour m’assurer de toujours ne rien faire, je suis sortie de chez moi. Je suis allée tester un nouveau cours de barres fitness  au studio Équilibre (combinaison d’étirements issus de la danse classique). À 10 minutes à pied de chez moi. Je n’allais tout de même pas prendre le bus pour partir loin et devoir dire après que j’avais fait quelque chose de ma matinée…

mimihammer ruedelindustrie

En après-midi, bien déterminée à ne pas du tout être productive, je me suis dit que je ferais bien d’aller faire mon échange de ce vêtement reçu trop grand. J’aurais pu aller à la poste, emballer le produit et attendre qu’il revienne dans la bonne taille. Mais ça aurait été trop de temps perdu que de patienter au bureau de poste… C’était plus simple de se déplacer. Pour le transport, j’ai choisi de prendre les voitures en location libres. Il y en avait justement une en bas de chez moi. Rien à faire pour avoir les clés en main? Parfait on reste dans le thème! 30 minutes après (oui j’ai croisé d’autres personnes qui avaient décidé de ne rien faire ce jour-là…), nous voilà arrivés à St Lambert, à la boutique Mimi Hammer. Très charmante cette p’tite bourgade! Une belle météo! Et une petite faim au ventre. «Profitons-en pour ne rien faire autour d’un pré-goûter». Ce fut l’occasion donc de découvrir le café Le Webster.

mimi hammer rdli

le webster rueedelindsutrie

webster

Une fois rentrée à Montréal (je vous passe le moment on nous n’avons rien fait, pris dans les bouchons et les déviations), Mr propose une ballade en centre-ville. Après tout, je peux bien faire UN sacrifice. Le centre de Montréal commence déjà à s’illuminer aux couleurs de Noël et en quelques minutes se sont mes yeux qui allaient briller de bonheur! J’apprends que mon jour de princesse (anniversaire) commence maintenant, car Mr a décidé de révéler la surprise. Je ne vous la gâche pas, ça serait dommage… On s’en reparle plus tard!
La soirée fut tranquille, je me remettais de cette journée à ne rien faire.
Dimanche matin, j’ai commencé doucement. Comme on dit (je crois) un bon thé dans une main, un bon livre dans l’autre (ouiii il y a bien quelqu’un qui a déjà dit ça hein ?!). J’ai acheté le livre au nom le moins glamour du monde! Le livre, que vraiment, tu veux pas trop exposer dans le métro: Le Charme discret de l’intestin de Giulia Enders. Voilà. Et bien le charme discret restera discret sur ma table de nuit. Je trouverais autre chose pour le métro… Mais sinon, pour parler «du fond» (du livre) ça commence super bien! Pour certains vous savez que ce grand charmeur n’est pas toujours mon meilleur ami. Peut-être que la lecture de ce livre nous aidera à mieux nous comprendre lui et moi. J’y ai déjà résolu quelques questions que j’avais depuis longtemps! Plus d’info ici.

CharmeDiscret-de-lintestin
Source: Éditions Actes Sud

Après ces quelques heures de lecture à ne rien faire, si ce n’est que découvrir les secrets cachés de mes entrailles, je me suis décidée que, pour ne rien faire cette semaine, il me fallait préparer mes repas. Direction le marché Maisonneuve pour faire le plein. Boulangerie, poissonnerie, charcuterie, fruits & légumes, tout y passe! À croire que ma lecture m’a ouvert l’appétit (malgré ce qu’on aurait pu penser!)

De retour au chaud, j’ai travaillé un peu (mais pas trop fort quand même) sur mes projets perso, une courte balade à traîner mes pompes sur la Promenade Ontario avant que le soleil se couche et je décide donc de mettre mon plan en route: cuisiner pour ne rien faire. C’est donc comme ça que j’ai fini ma journée, en passant 2-3 heures dernières les fourneaux. Je vous  partagerais quelques-unes des recettes que j’ai bidouillées.

tarte provencale rdli2

biscuits avoine

Puis la journée s’est terminée. Une fois couchée et bordée, la joue sur le ventre de mon chat, je me questionnais pendant qu’elle ronronnait. «Mais comment le wkd a-t-il pu passer aussi vite alors que je n’ai absolument rien fait!?» Vous avez une idée?!

Je vous souhaite une agréable semaine! Le lundi est fini les amis! À très vite avec une recette!
Bises!

Article précédent Article suivant
  • carlotta

    T es trop forte  » en rien faire  » et ça donne envie de t imiter 😉 En France on parle aussi pas mal de ce bouquin, j espère que tu nous pondras un petit article sur le sujet !belle semaine à toi

    • Me lancer dans une critique de livre?! Pourquoi pas! Challenge accepté!


close